La Hyundai i10 (3e génération), conçue, développée et fabriquée en Europe sera au Salon de l’automobile de Francfort (IAA)

0

OTO-News (Hyundai i10 – 3e génération) – Fort conscient de la singularité de sa stratégie et sans hésitation, Hyundai se lance et présentera une inédite i10 lors de l’édition 2019 au Salon de l’automobile de Francfort (IAA) en septembre prochain.

Hyundai veut se présenter comme un véritable acteur européen, il affirme que son i10, troisième génération du modèle du segment A de la marque, est conçue, développée et fabriquée en Europe.

Allure de WRC

 Hyundai fera sans doute assembler son i10 en Turquie, l’autre site de la marque avec celui de la République tchèque. C’est aussi la plus ancienne implantation (1997), mais ses quatre chaînes sont suffisamment efficaces pour assembler 245 000 voitures par an. La nouvelle i10, dont on ne dispose pour le moment que d’un dessin de style, semble prometteuse avec des lignes très dynamiques qui rappellent que la marque figure en bonne place au Championnat du monde des rallyes WRC. La i10 n’a sûrement pas ce genre de prétention, mais ses galbes très travaillés ne font pas voiture au rabais.

« Les proportions de ce nouveau modèle ont été redéfinies en termes de largeur, de hauteur et de dimensions des roues, afin de lui conférer une silhouette empreinte d’énergie et d’agilité », avance Hyundai.

Sa large calandre intègre les feux de jour et les écopes latérales du bouclier avant donnent d’autant plus d’assise au véhicule que les roues sont rejetées aux angles. Cet aspect prometteur sera édulcoré sur le modèle de série, mais devrait conserver, assure Hyundai, les grands traits de style.

Elle aura aussi quelques attributs d’une grande avec une connectivité poussée (Apple Car Play, Android Auto, caméra de recul) et des systèmes de sécurité inusités dans la catégorie. Elle adopte, en effet, en série le système anticollision (FCA) avec freinage automatique d’urgence, la détection piéton, l’assistance active au maintien de voie et la détection de fatigue du conducteur. Pour de plus amples informations, il faut désormais attendre le Salon de Francfort.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here