Nouvelle Peugeot 208 : en France, l’électrique représente 30 % des commandes

0

OTO-News (Nouvelle Peugeot 208) – Promettant 340 kilomètres en cycle WLPT, la Peugeot e-208 semble avoir trouvé son public. Attendue en début d’année prochaine, elle représente 30 % de l’ensemble des nouvelles 208 commandées.

« Sincèrement, on est au-delà de ce que l’on pensait » avoue Anne-Lise Richard, en charge de la branche véhicules électriques de la marque au lion. « On est aux alentours de 30 % de commandes sur la version électrique » poursuit-elle. Un démarrage en fanfare pour cette première voiture électrique issue de la plateforme e-CMP du groupe PSA. Un mix qui devrait toutefois baisser au cours des prochains mois estime notre interviewée. «  En année pleine 2020, on ne voit pas des mix aussi haut sur l’électrique… Sur le mois de septembre, il y a déjà une diminution et nous sommes aux alentours de 25 % » note-t-elle, justifiant le succès de cette 208 électrique par « l’effet nouveau modèle » mais aussi par le fait qu’une partie des commandes de 208 est longtemps restée concentrée sur l’ancienne version du modèle, dont les derniers stocks sont en train d’être écoulés.

En charge de l’activité véhicules électriques de Peugeot, Anne-Lise Richard nous parle des projets de la marque.

60 % en LOA

Si la marque au lion se refuse à communiquer sur les volumes de commandes de la dizaine de pays où la e-208 est commercialisée, sa représentante confirme le succès du modèle sur la plupart des marchés, notamment en Norvège où seule la version électrique est proposée.  « De façon générale, on se rend compte que cela reste lié à la mise en place d’incitations fiscales et à la présence d’infrastructures publiques » constate notre interviewée.

Autre point notable : comme pour la Renault ZOE, une grosse partie des commandes est réalisée en formule locative. « Sur la e-208, la LOA est plus importante que sur les versions thermiques. Vis-à-vis du client, il est plus facile de parler en loyer et cela résout les inquiétudes liées à la valeur de revente » estime notre interlocutrice. « Pour la France, on est facilement à 60 % de LOA pour l’électrique » poursuit-elle.

Premières livraisons début 2020

Si les versions thermiques de la nouvelle 208 sont attendues dans le réseau dès le mois d’octobre, il faudra attendre quelques semaines de plus pour voir arriver la déclinaison électrique. Ses livraisons débuteront à compter de début 2020.

« La e-208 sera d’abord produite avec le chargeur monophasé (7 kW). Le 11 kW arrivera en février » détaille Anne-Lise Richard. Pourquoi un tel décalage ? « Le but était de lancer par étape chaque technologie. On a souhaité simplifier le planning industriel » répond notre interlocutrice.

Peugeot e-208

Peugeot e-2008 ouverture des commandes en octobre

Si les yeux sont aujourd’hui rivés sur l’arrivée de la e-208, un autre modèle est aussi particulièrement attendu. Présenté en juin dernier, le Peugeot e-2008 sera le premier SUV électrique du constructeur. Il héritera de la même base technique que la 208 électrique mais avec une autonomie légèrement inférieure : 310 kilomètres en cycle WLTP.

En matière de calendrier, tout devrait aller assez vite. « L’ouverture des commandes est prévue à partir d’octobre et les premières livraisons interviendront entre le mois de mars et avril » confirme Anne-Lise Richard qui ne s’attend pas à un mix électrique aussi fort que sur la e-208. « Par nature, la 2008 reste un véhicule SUV avec des trajets un peu plus longs et plus réguliers que ceux d’un véhicule du segment de la 208 » justifie-t-elle.

Basée sur la même plateforme que la e-208, la Peugeot e-2008 entamera sa commercialisation en octobre.

Approvisionnement batterie et charge Ionity

Pour Automobile-Propre, cet entretien avec les équipes de Peugeot était aussi l’occasion de revenir sur deux points importants : la problématique de l’approvisionnement en batteries et sa participation à certaines initiatives dans le domaine des infrastructures telle que Ionity.

Sur la question des batteries, notre interlocutrice se veut rassurante et rappelle que PSA a choisi de travailler avec deux fournisseurs. Alors que le coréen LG fournit la partie hybride rechargeable, le chinois CATL a été sélectionné pour tous les modèles issus de la plateforme eCMP. « On a sécurisé notre approvisionnement chez CATL en prenant des fourchettes volontairement hautes pour répondre plus facilement à la demande » souligne notre interlocutrice sans pour autant détailler les volumes prévus dans l’accord conclu avec CATL.

Quant au sujet de la charge, la réponse est on ne peut plus claire. « C’est davantage une question liée au groupe. C’est important pour nous d’apporter une solution de charge à domicile et de faciliter mais il n’est pas dans notre politique d’investir dans l’infrastructure publique en elle-même. Aujourd’hui nous n’investissons pas dans les stations essence et nous appliquons cette même logique pour l’électrique » nous répond Anne-Lise Richard.

Cap sur l’utilitaire électrique…

Chez Peugeot, l’électrification de la marque ne passe pas uniquement par le segment des véhicules particuliers. Sur l’utilitaire, la marque au lion affiche aussi un programme particulièrement ambitieux.

Au-delà de la version actuelle du Partner électrique, la marque prévoit d’ouvrir les commandes du Boxer électrique d’ici la fin de l’année. Décliné en deux configurations batteries, celui-ci proposera jusqu’à 270 kilomètres d’autonomie. « Pour 2020, nous aurons Expert et Traveller en configurations VP et VU et en 2021 le Rifter et la nouvelle version du Partner électrique » complète la représentante de Peugeot.

Révélé au salon de Birmingham, le Peugeot e-Boxer débutera sa commercialisation d’ici la fin de l’année.

… et le véhicule à hydrogène

« Peugeot fait partie des marques du groupe PSA concernées par l’hydrogène » confirme Anne-Lise Richard.

Sur ce point, pas grand-chose à ajouter par rapport à ce qui a déjà été communiqué par la marque. A savoir, une mise en œuvre de la technologie en petite série sur des véhicules utilitaires à compter de 2021.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here