Le «low-speed EV» de Teijin, une voiture électrique solaire qui consomme autant d’énergie qu’un piéton

0

OTO-News (Le low-speed EV de Teijin) – Dans cette quête d’une mobilité toujours plus propre, de plus en plus de constructeurs ne se contentent plus de la motorisation électrique. C’est par exemple le cas de l’entreprise japonaise Teijin qui vient de s’associer avec l’australien Applied Electric Vehicles pour mettre au point un véhicule électrique à toit solaire. Plus (ou moins) besoin de charger, la voiture s’alimente elle-même en électricité.

Qui va doucement. Si le concept est intéressant, un détail mérite d’être signalé :  Teijin décrit son véhicule comme étant un « low-speed EV » soit un véhicule électrique à basse vitesse. Une petite voiture lente donc (pensée pour les déplacements urbains courts) mais très efficace sur le plan énergétique. De quoi faire honneur au fameux dicton italien : « qui va doucement va sainement ».

Pour capter l’énergie, le toit incurvé est équipé d’un panneau solaire de 330 watts. Signé de la société de robotique Applied Electric Vehicles, ce dispositif est supposé permettre au véhicule de tirer 60 % de ses besoins en énergie solaire en zone urbaine. L’autre élément clé de ce petit prototype quatre places est la résine de polycarbonate Panlite – produit élaboré par Teijin. Légère et résistante aux chocs, elle est insérée dans le vitrage et les portes du véhicule, alliant légèreté et sécurité et bloquant les rayons infrarouges pour conserver l’intérieur frais.

Tant qu’il fera beau. Si les entreprises n’ont donné aucun détail sur la consommation d’énergie, selon Teijin, la voiture est supposée fonctionner avec une quantité minime d’énergie, « comparable à celle d’un piéton ». Un argument imbattable qui devrait faire son petit effet lors de la commercialisation. Rien d’annoncé, d’ailleurs, autour de cette dernière ou niveau prix et production. Le prototype de Teijin ne sera en tout cas pas seul sur le créneau, puisque la société américaine Aptera a dévoilé une voiture électrique solaire à trois roues (1600 kilomètres d’autonomie !) au prix de 22 000 euros ( !) tandis que la startup allemande Sono Motors, a soumis son prototype solaire au financement participatif. Avec tout ça, finie la peur de la panne sèche. Tant qu’il fait beau.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here