Tesla Model 3 L’Audi Q7 TFSI e-Quattro hybride-rechargeable disponible en précommande

0

Oto-News (L’Audi Q7 TFSI e-Quattro) – Au tour de l’Audi Q7 de bénéficier d’un moteur électrique en complément de son bloc essence TFSI. La marque aux anneaux lance les précommandes de la version e-Quattro hybride-rechargeable de son SUV, après l’A7, A8 et Q5.

A quelques semaines de l’entrée en vigueur des nouvelles limites européennes sur les émissions de CO2, Audi électrifie quatre de ses célèbres modèles. Après les versions hybrides-rechargeables des berlines A7 et A8 et du SUV Q5, le mastodonte Q7 est lancé en précommandes. Nommé « Q7 TFSI e-Quattro », le véhicule embarque la même technologie d’hybridation que le reste de la gamme. Il est propulsé par un bloc TFSI V6 essence turbo de 3 litres délivrant une puissance de 340 ch (250 kW) et 450 Nm de couple. Ce dernier est équipé d’un filtre à particules et répond à la norme Euro 6d.

43 km d’autonomie électrique

La traction électrique est assurée par un moteur synchrone à aimants permanents de 128 chevaux (94 kW) et 350 Nm de couple intégré dans la boîte automatique tiptronic 8 vitesses. Au total, l’Audi Q7 hybride-rechargeable développe 456 ch (335 kW) et 700 Nm de couple pour un 0 à 100 km/h abattu en 5,7 secondes. Le moteur électrique puise son énergie dans une batterie lithium-ion de 17,3 kWh sous 308 volts offrant jusqu’à 43 km d’autonomie zéro-émission en cycle WLTP. Disposé sous le plancher du coffre, le pack est composé de 168 cellules prismatiques regroupées en 14 modules.

Recharge en 2h30 sur wallbox

Il est refroidi par un circuit liquide assez complexe qui modère également la température du chargeur embarqué 7,3 kW. En cas de besoin, le circuit est automatiquement connecté à un second qui assure le refroidissement du moteur électrique et de l’électronique de puissance, annonce Audi. Comme sur une voiture hybride-classique ou électrique, la batterie se recharge aussi dans les phases de freinage et décélération en acceptant jusqu’à 80 kW de puissance. Branché sur une wallbox ou borne publique, le véhicule peut faire le plein en 2h30. Sur une prise domestique classique, la recharge prend environ 7 h.

Jusqu’à 135 km/h en électrique

La transmission intégrale de l’Audi TFSI e-Quattro est assurée par un différentiel central à régulation mécanique. Il répartit le couple entre les essieux avant et arrière selon un rapport de 40:60 en conditions de conduite normales. Par défaut, le véhicule démarre en mode 100% électrique puis, selon l’état de charge de la batterie et le style de conduite, bascule sur le moteur essence ou un mélange des deux. Si le bloc électrique seul est actif jusqu’à une vitesse de 135 km/h, le véhicule est bridé à 240 km/h. Via une commande, le conducteur peut choisir de rouler uniquement en électrique.

Près de 2,5 tonnes

L’Audi Q7 hybride-rechargeable est décliné en deux versions : « 60 TFSI e-Quattro » et « 55 TFSI e-Quattro ». Moins puissante, cette dernière développe un total de 381 ch (280 kW) et 600 Nm de couple pour un 0 à 100 km/h en 5,9 secondes un poil inférieur à son grand-frère. Le mastodonte lourd de 2,47 tonnes est annoncé avec une consommation de carburant très optimiste de 3 l/100 km, à condition que la batterie soit systématiquement rechargée. En mode électrique, la consommation grimpe à 22,9 kWh/100 km. Un chiffre plus réaliste puisque nous avons relevé entre 20 et 25 kWh/100 km au cours d’un essai à vitesse modérée pour une consommation d’essence de 8 l/100 km.

Déjà disponible à la précommande en Europe, l’Audi Q7 TFSI e-Quattro est proposé hors bonus à partir de 89.500 euros et 74.800 euros pour la version « 55 » en Allemagne.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here