Home -A LA UNE Green Deal : l’accord européen durcira les émissions de CO2 automobiles

Green Deal : l’accord européen durcira les émissions de CO2 automobiles

0

Oto-News (Green Deal) – Signé cette semaine, le nouvel accord de l’Union Européenne vise la neutralité carbone en 2050, et prépare une réduction plus stricte des rejets de CO2 de nos voitures.

Les constructeurs automobiles se pressent actuellement pour développer leur gamme électrifiée. Ceci par motivation financière, car la course au respect des niveaux de CO2 démarre dès 2020 avec un objectif fixé à 95 g/km. Mais la plus sensible des barrières est celle de 2030, votée en décembre 2018. Le Parlement Européen a validé la réduction moyenne de 37,5% des taux de CO2 par rapport aux niveaux de 2021, soit 59,4 g/km. Un taux qui déjà appelé à changer rapidement.

Une nouvelle batterie en 2020 ?

Ce « Green Deal » soumis le 11 décembre 2019 vient donner un ton encore plus affirmé à la politique européenne. L’objectif est d’atteindre la neutralité carbone dès 2050. Dans le détail, les transports devront diminuer de 90% leurs émissions de CO2. Plus précisément, les véhicules y représentent 72% des rejets (contre 14% pour l’avion et 13% pour le maritime).

Dans le détail des propositions pour une mobilité durable, la Commission Européenne a indiqué vouloir « appliquer des taux plus sévères sur la pollution des voitures ». L’agenda précise que le futur taux sera soumis en 2021.

Le « Green Deal » a l’ambition d’atteindre -50% de CO2 dès 2030 dans l’Union. Connaissant les discussions animées et les lobbys très actifs, il faut s’attendre à minimum -40% de CO2. Si l’UE ne cède pas à la pression, les -45% ou -50% seraient envisageables. Conséquence d’un tel chiffre : le déploiement de véhicules électriques, hydrogène ou hybrides rechargeable va devoir exploser la prochaine décennie.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here