Pascal Wehrlein offre à Porsche son premier podium de l’année à Rome B

0

OTO-News (Porsche) – Dimanche dernier, Pascal Wehrlein a décroché la troisième place du E-Prix de Rome au volant de la Porsche 99X Electric #99 au terme d’une course riche en émotions, offrant ainsi à l’équipe de Formule E TAG Heuer Porsche son premier podium de la saison au Championnat du monde ABB de Formule E de la FIA.

Après deux courses nocturnes spectaculaires à Dariya (Arabie saoudite), le Championnat du monde ABB de Formule E de la FIA a fait escale à Rome pour la deuxième double épreuve de l’année pour le compte des manches 3 et 4 de la compétition.

Le team Porsche a ainsi fait ses débuts sur le circuit de 3,385 km, qui traverse le quartier EUR (Esposizione Universale di Roma) et suit la via Cristoforo Colombo, passant devant des monuments comme le Palais des Congrès (Palazzo dei Congressi) et la place Marconi (Piazzale Marconi).

Amiel Lindesay, directeur des opérations en Formule E pour le team TAG Heuer Porsche, s’est montré prudent avant le départ de la course : « Nous sommes conscients que notre équipe n’a disputé que six épreuves de Formule E, bien que ce soit notre deuxième saison. La concurrence est extrêmement rude dans ce championnat très compétitif. »

3e manche
Lors de la 1re épreuve, le pilote de la voiture #36 André Lotterer fait montre du potentiel de la Porsche 99X Electric en s’arrogeant la 2e place lors des qualifications, s’assurant ainsi un départ en première ligne.

Au premier tour de l’épreuve, alors qu’il tente de prendre la tête, André Lotterer entre en collision avec le leader. Il peut reprendre la course, mais écope d’une pénalité de cinq secondes qui le reléguera à la 14e place du classement malgré son arrivée en 9e position. Son coéquipier Pascal Wehrlein finit quant à lui l’épreuve à la 7e place, remportant ainsi des points précieux dans une course émaillée de changements de leaders et de collisions, et dont le départ comme l’arrivée se sont déroulés derrière la voiture de sécurité.

André Lotterer (pilote d’usine Porsche, voiture #36) : « J’ai abordé la course dans un état d’esprit positif. Au premier tour, j’étais derrière le leader. Au virage sept, il a freiné prématurément, et j’ai voulu le dépasser par l’intérieur, mais il a remarqué ma tentative et nous sommes entrés en collision. »

Pascal Wehrlein (pilote d’usine Porsche, voiture #99) : « Même si je termine à nouveau dans les points, ce qui est une bonne chose, je ne me satisfais pas vraiment de ce résultat, car nous aurions pu monter sur le podium. Je suis tout de même heureux que nous puissions piloter à nouveau sur un véritable circuit urbain de Formule E. »

Amiel Lindesay, directeur des opérations en Formule E : « André a été performant dans les qualifications et a débuté la course en P2. Il a été excellent dans le premier tour, et quand il a entrevu la possibilité de dépasser le leader par l’intérieur, il a tenté sa chance. La voiture de tête lui a alors fermé la porte, et la collision était inévitable. »

4e manche

Lors de la 2e épreuve, Pascal Wehrlein brille dans les qualifications en signant le 3e meilleur temps, ce qui lui permet de se hisser à la 2e place dès le début de l’épreuve, puis de prendre brièvement la tête de la course. Il joue cependant de malchance : au moment où il déclenche le mode Attaque, qui confère à la voiture un surcroît de puissance limité dans le temps, la voiture de sécurité interrompt la course pour permettre le déblaiement des débris d’un accident.

À la reprise, il perd une nouvelle place et termine la course en 4e position. Cependant, la chance lui sourit à nouveau quand le pilote en 3e position écope d’une pénalité de temps post-course. Pascal Wehrlein s’installe ainsi sur le podium au terme de sa 4e course pour Porsche.

Pascal Wehrlein : « Le bilan de la journée est positif, pour moi comme pour le team Porsche. Accrocher le podium lors de la 4e course de la saison est un excellent résultat. Nous sommes sur la bonne voie, et j’espère que nous pourrons franchir un nouveau cap à Valence. »

André Lotterer a quant à lui écopé d’une pénalité de qualification qui l’a relégué en bout de grille. L’équipe a alors saisi l’opportunité de remplacer son groupe motopropulseur au prix d’une pénalité « stop and go » de 10 secondes.

André Lotterer : « Comme à Dariya, j’ai passé un week-end difficile, sans remporter le moindre point. Cependant, je pense que nous avons montré le potentiel de l’équipe, et le podium de Pascal nous a tous motivés. »

Amiel Lindesay : « Nous sommes ravis de décrocher notre 1er podium de la saison. La course s’est terminée sur une bonne surprise. Les conditions étaient difficiles, mais nous nous sommes montrés solides. Aujourd’hui, la victoire nous a échappé de peu, mais la troisième place de Pascal lance une dynamique que nous pouvons poursuivre à Valence, pour la prochaine double épreuve de la compétition. »

Les manches 5 et 6 du Championnat du monde ABB de Formule E de la FIA se tiendront à Valence (Espagne) les 24 et 25 avril.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here