Première voiture électrique made in Tunisia… une expérience de référence au service des PME et Municipalités

OTO News (Voiture Electrique « made in Tunisia ») – L’ingénieur Boubaker Al-Sayala a dévoilé dans la cour de la Municipalité de Tunis à la Kasbah, en présence de Madame Souad Abderrahim, Maire de la ville de Tunis, et de plusieurs conseillers municipaux, le premier modèle de voiture électrique « made in Tunisia ») qui fonctionne à l’énergie solaire. Il avait auparavant rejoint la société allemande BMW Corporation avant de retourner en Tunisie pour mettre en œuvre ce prototype dont la Capacité du container arrière est de 2000 litres… Un projet intéressant et ambitieux.

Boubaker Al-Sayala, Asil, originaire de la ville de Sfax, a présenté ce prototype sous la forme d’un Triporteur motorisé à trois roues d’une capacité de 2000 litres pour le container arrière, qui peut comporter aussi un treuil électronique. en fonction de la capacité de la batterie et de son mécanisme de charge, et ce, avec une garantie de la durée de vie de la batterie qui serait supérieure à huit années si elle est chargée à 80%. L’autonomie de la batterie ne dépasse pas deux heures avec une prise de charge électrique normale. La batterie peut être rechargée légèrement au bureau.

La vitesse maximale de ce prototype, sur lequel l’équipe d’ingénieurs continue de travailler à Hammam-lif, peut atteindre les 45 km. Une distance testée entre l’usine et le marché de gros de Bir Al-Kassaa, qui est on itinéraire standard pour le transport des marchandises. Une distance qui reste tributaire de la charge de la voiture, ce qui a d’abord valu l’agrément des ingénieurs et des professionnels ainsi que celui de de la maire de Tunis, Souad Abderrahim, et de ses conseillers qui ont exprimé le vœu d’envisager la possibilité d’acquérir un certain nombre de ces voitures fonctionnelles pour se déplacer dans les ruelles de la vieille ville.

Plus de 65 % des composants de cette voiture sont tunisiens, d’où les opportunités d’emplois à créer dans diverses disciplines

Le promoteur du projet, Boubaker Al-Sayala, a confirmé qu’il était à l’écoute des commentaires des clients et des professionnels du transport et de la logistique pour travailler aux améliorations et à la maîtrise des aspects techniques. Plus de 65 % des composants de cette voiture, tels que les batteries, les cristaux et les pièces détachées, ainsi que la plupart des équipements sont d’origine tunisienne, ce qui créera des emplois pour les entreprises telles que la société Assad, qui a investi plus de 900 000 dinars afin de s’équiper et de fabriquer des batteries électriques. A noter que la fabrication de cette voiture créera aussi des emplois dans diverses disciplines.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here