Les voitures les plus aérodynamiques du monde, qui remporte le défi ?

0
27

OTO News (voitures les plus aérodynamiques) –Des formes effilées, des poupes rallongées, des roues carénées, des rétroviseurs caméras, des fonds plats et des « bulles d’air » spéciales créées devant et derrière la voiture. Ce ne sont là que quelques-uns des ingrédients utilisés par les constructeurs pour créer des voitures de plus en plus aérodynamiques, c’est-à-dire capables de se déplacer dans l’air avec le moins de friction possible et le plus efficacement possible.

L’aérodynamisme revient à la mode dans le monde automobile après les gloires des années 1970 et 1980, notamment avec l’arrivée massive des voitures électriques qui recherchent une efficacité maximale pour augmenter leur autonomie. Le dernier exemple en date est celui de la Ioniq 6 électrique qui, avec un Cx de 0,21, se présente sur le marché comme la Hyundai la plus aérodynamique qui soit, avec une autonomie de pas moins de 614 km en cycle d’homologation WLTP.

Le défi de couper à travers les retours d’air

Cela montre que plusieurs constructeurs automobiles se sont récemment lancés dans une sorte de défi pour produire le modèle le plus aérodynamique. Mais entre les voitures sur le marché et celles à venir dans les prochaines années, qui remportera le duel avec l’air ?

Pour savoir qui possède la voiture la plus aérodynamique du monde, nous voulons établir deux classements. Le premier est Cx, le « coefficient de résistance aérodynamique » et le second est SCx ou « surface de résistance aérodynamique » qui tient également compte de la surface frontale de la voiture.

Cx, le fameux « coefficient de résistance aérodynamique ».

Commençons par le Cx, ou « coefficient de traînée aérodynamique » (Cd en anglais, Cw en allemand), le chiffre le plus connu et le plus médiatisé par les constructeurs. Cette valeur donne déjà une excellente indication de la capacité de la voiture à fendre l’air, le chiffre le plus bas indiquant les meilleures performances. Il s’agit toutefois d’un nombre « sans dimension » qui définit la résistance aérodynamique de la voiture et donc l’efficacité de sa forme, indépendamment de sa taille.

Dans ce classement, dominé par les voitures électriques, le vainqueur est la Lightyear 0, la toute nouvelle berline néerlandaise à batterie qui, grâce à un travail minutieux en soufflerie, parvient à obtenir un x de seulement 0,175, un record absolu parmi les voitures en production et déjà en vente. Mais elle coûte la bagatelle de 250 000 euros.

En deuxième place, on trouve la Mercedes EQS 450+, le vaisseau amiral électrique de la star qui obtient un excellent Cx de 0,20, légèrement meilleur que la Tesla Model S et la chinoise NIO ET7 prête à être lancée en Europe depuis l’Allemagne, toutes deux à Cx 0,208. Juste derrière, on trouve Hyundai Ioniq 6 et Lucid Air à 0,21.

Les 10 voitures les plus aérodynamiques du monde

Modèle Cx
Lightyear 0 0,175
Mercedes EQS 450+  0,20
Tesla Model S 0,208
NIO ET7 0,208
Hyundai Ioniq 6 0,21
Lucid Air 0,21
Mercedes Classe A Berline 0,22
Porsche Taycan Turbo 0,22

En élargissant notre regard à un concept qui ressemble de très près à une voiture de série et à un tricycle très spécial, nous trouvons des résultats encore plus étonnants. La Mercedes Vision EQXX, qui préfigure la prochaine super berline électrique à haut rendement de la firme à l’Étoile, affiche un Cx record de 0,17, tandis que l’Aptera EV américaine (qui, ayant trois roues, n’est pas techniquement une voiture) promet un Cx de seulement 0,13 dans la version de production qui n’a pas encore été annoncée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici