Voici les voitures qui concourront pour le prix de la Voiture de l’année 2023

OTO News (prix de la Voiture de l’année 2023) – le jury de la Voiture de l’année a fait son premier tour d’horizon des modèles qui concourront pour l’édition 2023 du prix. Les sept véhicules encore en lice sont le Jeep Avenger, le Kia Niro, le Nissan Ariya, la Peugeot 408, le Renault Austral, la Subaru Solterra, le Toyota bZ4X et la Volkswagen ID. L’Alfa Romeo Tonale n’a donc pas été retenue, tout comme les autres Ferrari 296 GTB et Ferrari Purosange.

La cérémonie de remise des prix aura lieu le 13 janvier 2023, non pas au salon de l’automobile de Genève, comme le veut la tradition, mais lors de la journée d’ouverture du salon de l’automobile de Bruxelles. Le lieu change donc, mais pas les règles du jeu. La voiture de l’année 2023 sera en effet choisie par un jury composé de 61 journalistes de toute l’Europe, qui seront appelés à donner un vote à chacun des sept modèles restant en compétition.

Immédiatement dans la course

Ainsi, si le Tonale est déjà hors course, Stellantis reste dans la course avec deux modèles : la Peugeot 408 et le Jeep Avenger. Le petit SUV électrique (sauf en Italie et en Espagne, où il sera également à essence) atteint la finale quelques mois après ses débuts, signe de la popularité du projet auprès de la presse spécialisée.

Quatre autres finalistes sont aussi des électriques : le Nissan Ariya, le Subaru Solterra et son « cousin » Toyota bZ4X et le Volkswagen ID.Buzz. Et si cette dernière devait l’emporter, cela représenterait une première pour la voiture de l’année : jamais dans l’histoire du prix, une fourgonnette n’a gagné. Il est cependant plus facile, du moins si l’on regarde les statistiques, pour un SUV/crossover de gagner, car quatre des sept finalistes ont une finition surélevée.

Pour en revenir à la motorisation, par rapport à 2022, où pas moins de six des finalistes étaient des électriques natives, pour 2023 le thermique peut encore avoir son mot à dire. Bien que dans tous les cas, il existe différents niveaux d’électrification. Du Kia Niro, le seul du groupe (hormis l’Avenger) disponible en version thermique et 100 électrique, à la Renault Austral (disponible en version mild hybrid et full hybrid) et à la Peugeot 408, mue soit par le 1.2 turbo essence, soit par une motorisation plug-in.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here