Montage de voitures : Renault Algérie va lancer un nouveau modèle en 2023

OTO News (Montage de voitures) – Nouvelle usine de Fiat en Algérie, relance de l’usine de Renault et Hyundai… Depuis la publication du cahier des charges de l’importation de voitures et du montage automobile, les bonnes nouvelles ne cessent de tomber du ciel.

Ce lundi 5 décembre 2022, c’est une « bonne nouvelle » un peu spéciale que nous vous rapportons. Pourquoi ? Ça concerne plus les commerçants et les familles nombreuses.

Selon nos sources, l’usine de Renault Algérie, basé sur Oran, s’apprête à lancer le montage d’un nouveau modèle de véhicule. Il s’agit en effet de l’utilitaire léger Kangoo.

Très apprécié par les commerçants algériens, le Renault Kangoo Made in Algérie devrait faire son entrée dans le marché algérien, à partir de l’année prochaine (2023). Diesel ou essence ? Pour le moment, aucune information n’a filtré sur le modèle qui sera fabriqué par l’usine d’Oran, mais tout porte à croire que le constructeur français se diriger à entamer sa production avec le TCe 100 chevaux.

Quels sont les voitures disponibles chez Renault Algérie en 2022 ?

Rappelons qu’il y a quelques semaines, l’usine Renault Algérie d’Oran a relancé sa chaine de production de deux modèles. En effet, il s’agit de la fameuse Symbole et Dacia Sandero Stepway. Disponibles en quantité limitée, les prix de ces deux voitures restent intouchables.

Disponible en version « Techward » seulement, la Dacia Sandero Stepway est proposée avec un moteur diesel DCI de 85 chevaux, mais aussi en essence en 1.6 Mpi pour une puissance de 80 chevaux. Qu’en est-il du prix ? Il varie entre 282 millions et 320 millions (De 13.000 à 15000 euros en marché parallèle) selon les options qui accompagnent le véhicule.

S’agissant de la Renault Symbol, elle est proposée seulement en version essence 1.6 MPI de 80 ch avec un prix très salé. Pour acheter la fameuse première voiture fabriquée en Algérie. Il faut compter pas moins de 270 millions (12.500 euros en marché noir) pour la base. Quant à la toute option, le prix frôle les 282 millions, soit 13.000 euros.

Renault Algérie, vers une baisse des prix en 2023 ?

Avec la relance de l’importation des voitures et le montage des véhicules, le marché de l’automobile en Algérie devrait être marqué par une baisse en  2023. Chez Renault Algérie, les prix devront baisser d’au moins de 20%.

Selon les estimations des experts, la reprise de la concurrence et l’augmentation du taux d’intégration pousseront les constructeurs de voitures « Made in Algérie » à revoir leur prix à la baisse.

D’ailleurs, les prix repartiront à la baisse pour repasser avec une voiture d’entrée de gamme à environ 200 millions. On parle bien entendu de la symbol version Essence 1.6 MPI.

Selon nos sources, le prix de la nouvelle Renault Symbole made in bladi version essence va repasser aux environs de 190 millions vers la fin du premier trimestre de l’an 2023.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here