Essai du Volkswagen ID.7 Pro : les consommations et autonomies mesurées de notre Supertest

0
11

OTO-News (Volkswagen ID.7 Pro) – Après ses premières ID, Volkswagen lance l’ID.7, le porte-drapeau de la marque ne matière de mobilité électrique. On la met à l’épreuve.

Pour mieux prendre son virage énergétique, la marque allemande a déployé la gamme ID, entièrement dédiée aux voitures électriques basées sur la plateforme MEB. Après des débuts assez timides, Wolfsburg a passé la vitesse supérieure en faisant évoluer ses produits. La Volkswagen ID.7 en est la dernière représentante, qui récupère ce qu’il se fait de mieux sur les étagères du groupe. Après son essai mené d’une main de maître par mon confrère Andy, on la passe au crible sur nos bases habituelles.

Présentation de la Volkswagen ID.7 Pro

D’une longueur de 4,96 m, la nouvelle ID.7 joue dans la cour des grandes et se frotte, en matière de gabarit, à des grandes routières comme les Porsche Taycan, BYD Han ou Tesla Model S. Avec l’ID.Buzz, elle cache l’une des plus grandes applications de la plateforme MEB, largement partagée avec les véhicules électriques au sein du groupe Volkswagen.

La chaîne de traction est entièrement nouvelle, ou presque, et reprend les meilleurs composants. Si Volkswagen ne communique pas le fournisseur de la batterie de 77 kWh, celle-ci semble fournie par SK On, comme l’atteste le pic de puissance de recharge rapide annoncé de 170 kW, et nos relevés. On y reviendra en détail. Sur le train arrière prend place la nouvelle machine électrique AP550, capable de délivrer 286 ch pour 545 Nm de couple, tout en se montrant plus sobre avec son nouveau rapport de réduction. Un ensemble qui, s’il n’atteint pas des sommets, présente une synthèse très convaincante.

Ainsi dotée, la Volkswagen ID.7 se targue d’une autonomie maximale de 616 km, soit une consommation directe de 12,5 kWh/100 km. Soit précisément le maximum revendiqué par la Hyundai Ioniq 6, sa plus proche concurrente. Toutefois, notre modèle d’essai, notamment équipé de jantes de 20 pouces, entre autres packs d’options, revendique 588 km. Voyons comment cela se traduit dans la réalité.

Données complémentaires

  • Puissance en pic : 286 ch  – 210 kW
  • Puissance nette (case P.2) : 121 ch – 89 kW (-57,6 %)
  • Poids en service (constructeur) : 2 097 kg
  • Rapport poids/puissance (PVOM) : 7,65 kg/ch
  • Recharge AC : 11 kW – 8 h 00
  • Recharge DC : 170 kW – 27 min. (10-80 %)
  • Pneumatiques : Continental EcoContact 6 Q– 235/45 R20 – A, A, 71 dB

Toutes nos mesures de consommations de la Volkswagen ID.7 Pro

Autonomie mixte : 503 km

Avec une température extérieure de 14 °C, correspondant parfaitement à notre objectif pour nos mesures, la berline allemande a réussi à affoler nos compteurs. Sur notre parcours mixte quotidien, nous avons mesuré une consommation moyenne de 15,5 kWh/100 km, ce qui se traduit alors par une autonomie totale théorique de 497 km. Pour mettre en perspective, sa conso’ évolue dans les eaux d’une Peugeot e-308, et parvient même à se montrer plus sobre qu’une Cupra Born grace à son nouveau moteur. Avec 500 km d’autonomie moyenne, elle figure dans le top 3 de notre base à ce jour.

Autonomie mixte – 14 °C ext.
Route Voie rapide Ville Total
Conso. moyenne A/R (kWh/100 km) 14,8 17,9 13,3 15,3
Autonomie totale théorique (km) 520 430 579 503

Longue distance sur autoroute : 355 km

À l’assaut de l’autoroute A6 entre Lyon et Paris sur 500 km tout rond, et avec une température moyenne de 12 °C cette nuit-là, la Volkswagen ID.7 a réussi à passer la ligne d’arrivée avec une moyenne de 21,7 kWh/100 km. Ce qui se traduit selon la capacité de sa batterie par une autonomie moyenne de 355 km. Que ce soit en termes de consommation et d’autonomie totale théorique, donc, la berline allemande se place exactement au niveau de la Hyundai Ioniq 6 essayée dans des conditions identiques.

Consommations instantanées sur autoroute

À une vitesse fixe de 110 km/h, l’ID.7 affiche une moyenne de 16,6 kWh/100 km, ce qui se traduit par une autonomie totale théorique de 460 km. À 130 km/h, la consommation grimpe à 23,2 kWh/100 km, pour 330 km d’autonomie totale. L’écart de consommation de 39 % est important, et cela se traduit par une perte absolue de 112 km. Ceci s’explique par la belle efficience de cette nouvelle machine électrique à basse vitesse, qui creuse donc l’écart.

Consommations instantanées
110 km/h 130 km/h
Conso. moyenne (kWh/100 km) 16,6 23,2
Autonomie totale théorique (km) 464  332

L’éco-conduite : 811 km

Pour faire des économies, la Volkswagen ID.7 propose le mode Eco qui bride une peu la réponse à l’accélérateur et réduit l’intensité de la clim’. Pour aller plus loin, le mode B est directement accessible depuis le satellite derrière le volant, qui peut s’activer comme une palette du bout des doigts. En conservant le rythme habituel et la climatisation en marche sur cette route nationale qui nous sert de base, la berline a pu atteindre une impressionnante valeur de 9,5 kWh/100 km. C’est la première à dépasser la barre symbolique des 800 km, plus que jamais théorique à un tel niveau rappelons-le. N’imaginez donc pas tenir un tel appétit sur une si longue distance. En revanche, il ne nous a pas été impossible de graviter régulièrement autour des 11 kWh/100 km lorsque les routes s’y prêtaient.