Renault et Nissan misent sur l’Inde et l’Amérique du Sud pour leur projet commun

0
12
OTO News (Renault et Nissan) – Après l’accord signé lundi 6 février, place à l’opérationnel. Le groupe Renault-Nissan a annoncé plusieurs projets en commun et une force d’action internationale tournée vers l’Inde et l’Amérique latine. Pourquoi ces marchés attirent-ils autant les constructeurs automobiles ? Explications.

Un soulagement. C’est l’impression générale après la signature de l’accord entre Renault et Nissan. De part et d’autre, on souffle. Après plus de vingt ans de tensions et de ruptures, les relations entre les trois constructeurs n’ont jamais été aussi bonnes. Plusieurs projets ont pu être annoncés à l’issue des concertations. Parmi eux, deux marchés séduisent particulièrement l’alliance : l’Amérique latine et l’Inde. Des zones géographiques qui intéressent aussi d’autres constructeurs, par exemple Stellantis, qui veut faire de l’Inde « un pilier central de [son] ambition internationale ». Mais pourquoi ces régions attirent tant les groupes Renault et Nissan ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici